Anastasia Radevich, lauréate du prix François-Houdé 2015

le 15 décembre 2015

Le Prix François-Houdé 2015 a été décerné à Anastasia Radevich, dans la catégorie Textiles et Cuir - chausseur et sculpteure. Anastasia est une diplômée de l’École internationale de mode, arts et design du Collège LaSalle. 

« Déjà d’une maturité étonnante et d’une maitrise technique, Anastasia aura su allier à travers divers matériaux, l’harmonie et le raffinement », a souligné le jury. 

Une exposition des œuvres des finalistes est présentée jusqu’au 31 janvier 2016 au Musée des maîtres et artisans du Québec. Aussi, la Ville de Montréal fera l’acquisition d’œuvres ou d’objets choisis parmi les créations des finalistes. 

La remise du prix s’est déroulée le 19 novembre dernier au Musée des maîtres et artisans du Québec, à l’occasion du vernissage de l’exposition des œuvres finalistes du concours 2015. 


À propos d’Anastasia Radevich 

Originaire du Bélarus, elle demeure et crée à Montréal, au Canada. Titulaire d’un diplôme en conception de chaussures obtenu à Londres, elle a passé quelques années à approfondir ses connaissances de la conception technique et de l’art de la fabrication de la chaussure auprès de grands noms de la créativité, notamment Alexander McQueen et Nicholas Kirkwood. 

Au fil de l’acquisition de ses connaissances, Anastasia s’est aussi attardée à l’expression et à la création libres, qui ne sont pas l’apanage de notre société essentiellement motivée par le profit. C’est alors qu’elle s’est lancé le défi de devenir plus qu’une conceptrice de chaussures; elle deviendrait une artiste de la chaussure et cette dernière serait son principal médium. Les chaussures constituent le canevas où Anastia combine art, travail manuel et technologie pour transmettre un message, une histoire ou pour prendre position. Elle transforme son monde intérieur, son inspiration et son énergie en une sculpture d’escarpin, de chaussure à bout ouvert ou de botte. 

Le mantra d’Anastasia : rester fidèle à elle-même et créer à partir de l’énergie du cœur. 


À propos du prix François-Houdé 2015 

La Ville de Montréal, en collaboration avec le Conseil des métiers d'art du Québec, a fondé en 1996 le Prix François-Houdé afin de promouvoir l'excellence de la nouvelle création montréalaise en métiers d'art et de favoriser la diffusion d'œuvres de jeunes artisans créateurs. Ce prix s'adresse aux jeunes artisans professionnels. Il souligne la facture remarquable de leurs créations et leur apport original à l'exercice d'un métier d'art , relié à la transformation du bois, du cuir, des textiles, des métaux, du verre, de la céramique, du papier ou de toute autre matière, tout en reconnaissant leur maîtrise des techniques exploratoires propres à leur discipline. 

Le prix comprend l’octroi d’une bourse de 5 000 $ à la lauréate, ainsi que l’exposition des œuvres de la lauréate et des finalistes et l'acquisition par la Ville de Montréal d'œuvres ou d'objets choisis parmi les créations des finalistes.

Mode, arts et design
Diplômés
Prix et distinctions
2015