Diplômé à succès

Milan Tanedjikov, éditeur du magazine THEFINEPRINT

Demande d'information
X

Demande information pour le Collège Inter-Dec

Quel programme vous intéresse
*
Avez-vous des questions en particulier?
Questions ou commentaires
le 8 septembre 2017

Diplômé en Design de mode du Collège LaSalle en 1999, Milan Tanedjikov est un passionné du travail! 

Aujourd’hui enseignant chargé de cours au Collège LaSalle, il nous parle de sa collaboration avec Estelle Gervais, une de ces anciennes étudiantes devenue créatrice du magazine THEFINEPRINT.

« J’ai commencé par un DEC en Design de mode au Collège LaSalle. Ensuite j’ai travaillé dans l’industrie comme assistant-designer. À la suite de cette expérience, je me suis dit que j’avais besoin de plus de connaissances autres qu’en design, puisque j’ai toujours voulu avoir ma propre compagnie. Je suis donc allé faire un baccalauréat en gestion et design de la mode et, en 2003, j’ai démarré ma propre marque Perplex et Lola

Suite à l’expansion de la marque et à la vente de mes parts. Je suis retourné à l’Université Concordia faire une maîtrise en design et, pendant mes études, j’enseignais au Collège. J’ai la responsabilité d’aider à la conception et de faire le suivi des projets de fin d’études des étudiants en design de mode. J’initie donc les projets avec eux et je les accompagne jusqu’à l’événement Signature en participant à la co-production de l’événement. J’ai la chance de côtoyer les élèves dans toutes sortes de cours. J’adore faire ça! 

J’enseigne au Collège LaSalle, à l’École supérieure de mode de l’UQÀM ainsi qu’à l’Université Concordia.   Étant donné que j’ai été chef d’entreprise et malgré mon côté très bordélique, je sais coordonner les processus créatifs afin de créer des produits nouveaux et intéressants, mais j’ai de la difficulté à effectuer des tâches répétitives. Je suis apprécié pour ça ici, chacun a ses forces.

 

Dans le cadre de mon poste d’enseignant, je me suis fait un réseau de jeunes gens talentueux. Cela m’offre des opportunités de collaboration à des projets intéressants. Une des personnes que j’ai rencontrées est Estelle Gervais, ancienne étudiante en design de mode au Collège LaSalle et créatrice du magazine THEFINEPRINT. 

Elle a vu en moi quelqu’un capable de voir le potentiel du magazine imprimé et d’offrir de l’aide pour l’aspect business du projet. Ensemble, on se complète. Elle a réalisé la première édition seule et j’ai participé à la deuxième édition. Nous avons approché plusieurs distributeurs internationaux et ils nous ont tous accueillis avec grand intérêt ou directement avec un contrat. 

Nous voulons donc continuer à explorer ce marché de l’imprimé. Nous avons, entre autres, une entente avec un distributeur à Londres. Plusieurs exemplaires du magazine seront distribués durant la semaine de la mode à Londres. C’est une excellente visibilité et un grand succès pour Estelle!

 

De tels projets de collaboration me permettent de m’amuser et de me tenir à jour, tout en continuant à enseigner. Les élèves regardent souvent ce que font leurs enseignants, s’ils sont encore dans l’industrie, et c’est vraiment important pour moi. Je ne veux pas devenir dépassé. Ça motive les élèves s’ils savent que je peux les aider en créant des liens avec l’industrie. 

Par exemple, dans THEFINEPRINT j’ai pu inclure du contenu de niveau professionnel produit par des étudiants d’ici. Un de ces étudiants est maintenant à Londres. Le magazine combine mode, graphisme, mouvements sociaux et impacts politiques.

Pour conclure, je vous conseille de demeurer en contact avec votre réseau d'enseignants : c’est la meilleure façon d’accéder à l’industrie. Pendant mes études je participais à toutes sortes de concours et à des activités parascolaires avec les enseignants ainsi, quand je suis revenu vers eux, ils se sont rappelé de mon implication et m’ont ouvert la porte.

Il faut beaucoup de persévérance et, surtout, beaucoup de pratique pour réussir. On ne devient pas le meilleur parce qu’on réussit un projet dans un cours. On devient très bon après des dizaines de milliers d’heures de pratique afin d’acquérir la vitesse à laquelle tu dois faire les projets pour être intéressant pour l’industrie. 

Le design est devenu un domaine complexe. Il ne s’agit plus seulement de faire des vêtements, mais de bien faire des vêtements qui respectent les normes environnementales et les impacts sociaux, par exemple le choix d’une production locale ou outre-mer. »

Actualités
Prix et distinctions
Mode, arts et design
Diplômés
Enseignants
2017