Quatre étudiants du Collège LaSalle Montréal à Cuba dans le cadre de leur projet synthèse

le 18 juin 2015

Quatre étudiants de l’École des sciences et techniques humaines du Collège LaSalle Montréal se sont dirigés vers Cuba, plus spécifiquement dans la région de La Havane, pour réaliser leur projet synthèse. Accompagnés de leur enseignant, Pierre-Luc Beauchamp, ces étudiants souhaitaient comprendre davantage la société cubaine et les transformations qui s’y produisent. Ils sont donc partis afin de réaliser des projets de recherche sur les inégalités économiques, l’impact de la prostitution sur la condition des femmes à La Havane et sur le rôle du hip-hop dans les changements sociaux.

Pour la plupart des gens, Cuba évoque surtout des clichés de vacanciers : plages, soleil et hôtels. Cependant, pour plusieurs, Cuba est encore un bastion du socialisme d’État, marqué par la dictature de Fidel Castro et la révolution à saveur communiste. Néanmoins, au regard de l’actualité des derniers mois, ce pays semble au seuil de changements économiques et politiques importants qui risquent de le bouleverser.

Une fois sur place, les étudiants ont pu découvrir quelques-uns des trésors que renferme cette ville. De la vieille Havane et sa superbe architecture au quartier Vedado et son charme rétro sorti tout droit des années 50, les quatre étudiants en ont eu plein la vue. Grâce à l’accueil chaleureux des familles cubaines qui les hébergeaient et la collaboration du guide, le groupe a ainsi pu interviewer des intervenants-clés comme des journalistes, des médecins et des professeurs, mais aussi des guides, des travailleuses du sexe et des artistes de la scène hip-hop underground.

Les quatre étudiants sont revenus au Canada avec une toute nouvelle perception de Cuba, construite par un réel travail de recherche sur le terrain. Au terme de ce voyage, ils peuvent affirmer hors de tout doute qu’ils ont vu Cuba comme peu de touristes l’ont vu, en plus d’avoir eu le privilège d’échanger avec les Cubains sur leur quotidien et les problématiques qui s’y rattachent en plus des enjeux de société qui les préoccupent. Au final, les étudiants et leur enseignant sont reconnaissants d’avoir pu explorer cette ville à l’atmosphère unique qui pourrait bientôt tourner une page de leur histoire.

Sciences et techniques humaines
Voyages
2015
Étudiants
Implication sociale et bénévolat