Pleins feux sur notre diplômée: Rachel St-Amand | Collège LaSalle Montréal
À propos

Pleins feux sur nos diplômés

Rachel St-Amand

Nom: Rachel St-Amand
Titre: Directrice des événements du CHU Sainte-Justine
Programme d’études: DEC en commercialisation de la mode
Diplôme obtenu en: 2005

Quel poste occupez-vous et quelles sont vos principales responsabilités?

Je suis directrice des événements au CHU Sainte-Justine. Je supervise le portfolio des évènements de la Fondation, évènements interne, du Cercle et de tierce partie. Je suis arrivée juste avant le début de la pandémie et j’ai dû rapidement m’adapter à cette nouvelle réalité. Disons que je suis rentrée en poste alors que nous traversions tous une grande vague de changements et que mon rôle a dû rapidement évoluer.

Décrivez-nous une journée type de votre vie professionnelle.

Aucune journée ne se ressemble et on doit faire face à plusieurs imprévus, et ce, quotidiennement. Avec mon équipe, je dois coordonner et exécuter toutes les tâches requises pour l’élaboration et la mise en œuvre des événements, puis assurer le suivi auprès des différents partenaires, commanditaires, fournisseurs et bénévoles de la Fondation. C’est difficile de décrire une journée typique, mais venant du secteur de l’événementiel, je suis toujours prête à affronter les défis qui se présentent.

Quel est votre meilleur souvenir de votre passage au Collège LaSalle?

J’ai eu des enseignants incroyables qui ont su m’inspirer. Ce que j’aimais du Collège, c’est qu’on était formé par des gens du milieu qui avaient une expérience réelle à nous communiquer. Cela m’a permis d’être préparée plus rapidement et de pouvoir m’adapter aux réalités du marché du travail.

Justement, qu’est-ce qui vous a le plus étonné lors de votre arrivée sur le marché du travail?

Ayant décidé de me diriger vers le domaine de l’événementiel, et ce à mon compte, j’ai rapidement réalisé que je devais apprendre à porter plusieurs chapeaux. C’est une réalité qui a pris tout son sens quand j’ai commencé à organiser des mariages. Non seulement il arrive toujours des imprévus, mais on doit également gérer des gens dans des situations de stress. Comme on dit : « the show must go on »; on ne doit donc pas laisser les imprévus gâcher notre événement.

Quel conseil donneriez-vous à un étudiant présentement inscrit dans le même programme que celui où vous avez étudié?

De ne pas se fermer aux possibilités, et surtout, de s’écouter. Je crois que se fier à son instinct est la meilleure chose qu’une personne puisse faire, et que, parfois, il ne faut pas avoir peur de prendre des risques. J’ai travaillé pendant longtemps à mon compte, ce qui m’a permis de réaliser encore plus rapidement ce dont j’étais capable. En outre, il ne faut pas avoir peur d’explorer ses options.

Quelles sont les qualités essentielles pour réussir dans votre domaine?

Il faut être extrêmement organisé. On ne peut pas laisser les imprévus prendre le contrôle. Il faut aussi savoir se faire confiance et se rappeler nos capacités. Il faut savoir saisir les occasions qui se présentent. J’ai étudié en mode, mais je me suis retrouvée en événementiel. J’ai lancé ma propre entreprise, ça nécessite de la confiance, de la débrouillardise et la capacité d'avoir une vision. 

Liens vers les pages de médias sociaux :

Mode, arts et design